TOUTES NOS OFFRES Grille des salaires Trouvez votre RESO

Interview - Le projet « Job étudiant » : 1ère promo

par Sarah M. dans  #Autre  #RSE - 1 juil, 2022

Interview - Le projet « Job étudiant » : 1ʳᵉ promo, avec Sophie SCAPATTURA et Aurélien BEAUDELOCHE

Pouvez-vous vous présenter ?

 Sophie : Après plusieurs années d’expériences en hôtellerie de luxe au sein des services ressources humaines, j’ai rejoint RESO en qualité Chargée de développement RH. J’ai pour mission la gestion et le développement de la formation professionnelle pour tous nos salariés.

Aurélien : Issu de l’école hôtelière et après plusieurs années d’expérience en restauration en tant que maitre d’hôtel, j’ai intégré RESO 44 en 2018 en tant que Chargé de Relations Adhérents. 

 

Quelle est l’origine de ce projet ?  

Sophie : À la suite de la période COVID, la restauration et les traiteurs, mais aussi les étudiants, ont tous été touchés par cette crise sans précédent. Le but de ce projet était double : Agir pour nos adhérents en répondant à leurs difficultés de recrutement et de manque de main d’œuvre ; Permettre aux étudiants d’allier études et travail, en leur apportant des compétences et un emploi selon leur besoin. 

Pouvez-vous nous expliquer en quoi concrètement consiste le projet ? 

Sophie : Le projet est de proposer une formation théorique et pratique aux métiers du service en restauration à un public étudiant n’ayant aucune expérience dans la restauration. 

À l’issue de cette formation, nous signons des contrats CDD ou CDI en temps partagé avec ces étudiants et nous les faisons travailler au sein des entreprises adhérentes à RESO.

Comment avez-vous trouvé et sélectionné les étudiants ?

Sophie : Nous avons réalisé un partenariat avec l’Université de Nantes. Avec le soutien du Responsable communication de l’Université et du CROUS, nous avons communiqué par le biais de leur réseau social interne et invité les étudiants à des réunions d’information en visio. Ces réunions avaient pour but de faire découvrir les métiers du service en restauration et de présenter notre projet « Job étudiant ». 

Aurélien : Trois visios ont eu lieu en janvier avec une quinzaine d’inscrits sur chaque session. Sur 45 inscrits, j’ai dû avoir 15 personnes qui y ont réellement assisté. 

Suite à ces visios, un document nous a été retourné pour les personnes intéressées avec leurs coordonnées et leurs disponibilités. Résultat : nous avons eu 12 profils intéressés avec lesquels nous avons réalisé des entretiens physiques au bureau.
Les profils d’étudiants étaient variés : Histoire de l’Art, Licence de Maths, École d’architecture… Nous avons évalué leur motivation, leur savoir être et leur disponibilité. Finalement, cinq étudiants ont signé un CDD avec RESO début avril et jusqu’à la fin de la saison estivale.

Comment avez-vous intégré les entreprises adhérentes de RESO dans le projet ?

Sophie : Avant de communiquer auprès des étudiants, Aurélien s’est rapproché de nos adhérents afin de recueillir leurs besoins et d’évoquer avec eux notre projet futur. 

Aurélien : Il est ressorti que les entreprises souhaitaient avoir le(s) même(s) salarié(s) sur l’ensemble de la période estivale. Notre projet permettrait aux étudiants d’apprendre les habitudes de travail du traiteur ou du restaurant avant de se lancer dans la saison. Nous avons ainsi pu créer un projet « sur mesure », qui réponde aux attentes et besoins à la fois de nos adhérents et des étudiants. 

Quel est le rôle de l’entreprise dans ce projet ?

Sophie : RESO a dispensé une formation aux métiers du service aux étudiants afin qu’ils puissent remplir leurs missions chez les adhérents. Néanmoins, il était important que les adhérents accueillant des étudiants dans leur établissement, soient conscients qu’ils devraient encadrer et accompagner les étudiants, encore novices dans le métier. 

Aurélien : Lors des premiers temps, nous leur avons demandé que chaque étudiant soit en binôme avec un salarié plus expérimenté afin de les aider à s’intégrer et acquérir les compétences nécessaires à leur poste de travail. 
Par ailleurs, nous avons établi que les deux premiers services effectués par les étudiants (environ 16 h) ne seraient pas facturés aux adhérents, du fait de leur absence d’expérience.

Quelles entreprises ont accepté de rejoindre le projet ?

Aurélien : Plus d’une dizaine d’entreprises ont joué le jeu. Bien que la formation des étudiants ait été pour du service Traiteur, rapidement nous avons pu les positionner sur des restaurants pour des postes de Runner. Toujours avec l’accompagnement qui va avec.

Pour les traiteurs, nous avons travaillé avec : Les Bateaux Nantais, CK Traiteur, Lebot Traiteur, Oh My Brunch, Simone & Co
Et côté restaurants : Bowling de St Sébastien, La Civelle, Le St Laurent, Les Terrasses de l’Erdre, O Deck, l’Epicurien…

Quel était le rôle de RESO dans le projet ?

Sophie : RESO joue un rôle de :

  • Formateur, en réalisant une formation théorique et pratique auprès des étudiants de ce projet. 
  • Accompagnateur, en étant présent et a l’écoute des étudiants pour leur permettre de s’intégrer, s’adapter et maitriser au mieux les missions reliées à leur poste de travail.
  • Coordinateur, en mettant en adéquation les besoins des adhérents avec celui des étudiants pour répondre au mieux aux 2 problématiques
  • Médiateur, en étant un appui à la fois pour les adhérents et les étudiants, en permettant le bon déroulement du projet et la satisfaction des deux parties.

Avez-vous rencontré des difficultés particulières durant le projet ?

Aurélien : Il s’est trouvé que les étudiants n’avaient pas de permis de conduire ! L’équipe de RESO a dû s’organiser pour proposer des postes accessibles en transport en commun ou bien les mettre en doublon avec un salarié RESO qui avait le permis afin de pouvoir faire du covoiturage.

Sophie : Une autre difficulté était de réfléchir sur le type de contrat proposé en fonction des besoins de l’adhérent et des disponibilités de l’étudiant.

Aujourd'hui, quel est votre bilan ? Et la suite ?

Aurélien : Aujourd’hui, nous avons formé cinq étudiants et chacun d’entre eux travaille au sein de diverses entreprises adhérentes en fonction des besoins et de leurs disponibilités. Trois d’entre eux sont déjà dans l’optique à la rentrée de continuer à travailler avec RESO, normalement les week-ends, selon leur planning d’étude.

Sophie : Nous projetons de réaliser une seconde promotion sur le second semestre 2022. Et de proposer un dérivé de ce projet en ciblant d’autres métiers de l'hôtellerie, par exemple les postes en hébergement : valet / femme de chambre ou d’équipier / équipière. 

Calendrier du projet :
  • DÉCEMBRE 2021 : lancement du projet, rencontre des adhérents
  • JANVIER 2022 :  Réunions d’informations aux étudiants via le CROUS
  • FÉVRIER 2022 : Campagne d’entretiens en présentiel
  •  2 AVRIL 2022 : Formation des étudiants au métier du service par RESO
  •  Dès le 9 AVRIL 2022 : premières mises à disposition en doublon
  •  Dès le 23 AVRIL 2022 : premières mises à disposition en autonomie
Retour en image sur la formation : 

Dans la même thématique


#Autre 

Portrait de Corinne Souffront, nouvelle administratrice RESO France

07 06, 2022

Découvrez le portrait de Corinne, nouvelle administratrice RESO France. Elle vous parle de son parcours, son établissement l'Auberge des Matfeux, mais également de ses ambitions en tant qu'administratrice du groupement d'employeurs.

Lire la suite

#Autre 

Portrait d’Yvan BRETECHER, nouvel administrateur

09 05, 2022

Yvan BRETECHER, nouvel administrateur RESO France, revient sur son parcours et se livre sur ses ambitions au sein de RESO France.

Lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus, cliquez ici

X